Avec son Fastlab®, la SSII Open complète son dispositif dédié à l’innovation numérique, qui comprend déjà une Digital Factory et une plateforme technique.

Comme bien d’autres sociétés, Open, la société de services dirigée par Guy Mamou-Mani et Frédéric Sebag, sacrifie à la mode des labs d’innovation, où des équipes mixtes réunissant entreprises clientes, prestataires et start-ups travaillent sur des prototypes. Installé au siège d’Open, à Levallois-Perret, ce Fastlab® vise à " aider nos clients à mettre sur pied un prototype qui va leur permettre de prendre une décision d’investissement ", explique Frédéric Sebag. Une étape proposée par Open dans le cadre de sa méthodologie doit aussi permettre d’évaluer le coût global du projet au sortir du prototypage.

Fastlab® + Digital Factory + Fast IT

Inauguré la semaine dernière, en présence d’Axelle Lemaire (l’ex-secrétaire d’Etat au numérique), de Gilles Babinet (Digital Champion auprès de la commission européenne) ou de Michel Cosnard (président du conseil du Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur), ce lab d’innovation vient s’intégrer à deux autres dispositifs déjà en place au sein d’Open : la Digital Factory, chargée de l’industrialisation des projets, et la plateforme Fast IT, un ensemble de briques technologiques assemblées par Open pour faciliter l’innovation selon les principes du Devops. Une plateforme que les entreprises peuvent assembler au sein de leur SI ou utiliser sur abonnement, " pour construire simplement des microservices applicatifs ".

Voir toutes les pages associées

Avec son Fastlab®, Open complète sa boîte à outils pour la transformation numérique
Article publié par l'Usine Nouvelle
Lire la suite

Pour un confort de lecture optimal, choisissez de naviguer en mode portrait.